Suivez-moi sur les réseaux sociaux :

1 2

Peut-on dire "non" à son chien ?

26/01/2023

Peut-on dire "non" à son chien ?

L'idée derrière le "non" est de mettre fin rapidement à ce que le chien est en train  de faire ou à l'intention  de faire. Il est possible que cela fonctionne sur le moment mais tout aussi probable que votre chien recommence un peu plus tard.

 

Le chien ne sait pas naturellement ce qui est une bêtise de ce qui n'en est pas une. Il reste un animal opportuniste qui tentera sa chance si elle se présente : manger le morceau de jambon sur la table basse, poursuivre le chat qui passe, grignoter le doudou préféré de Timothée qui trainait par terre, etc. Si vous ne lui avez pas appris que toutes ces choses lui sont interdites, il ne peut les comprendre avec un simple "non".

Il sera donc préférable de lui indiquer ce qu'il peut faire à la place, si possible une action qui se rapproche de l'action interdite : "non, tu laisses le jambon, tu as tes os à mâcher", "non, tu viens avec moi, cours plutôt après cette balle", "non, donnes le doudou, tu as déjà tes jouets". Le chien comprendra ainsi les nuances et il saura ce qui est interdit et surtout ce qui est autorisé ! "Non" d'accord, mais "non" quoi ?


Il ne pourra vous écouter bien longtemps si l'interdit que vous lui posez dépend d'un besoin qu'il ne peut assouvir autrement. Par exemple, si votre chien a besoin de mâchouiller mais qu'il n'a rien à lui pour le faire, il trouvera par lui-même de quoi utiliser sa mâchoire, et pourra abîmer les pieds de tables ou de meubles, même s'il sait que cela vous met en colère. Le "non" reste une grande frustration pour le chien, à qui on a empêcher de faire ce qu'il voulait sans lui montrer qu'il y a mieux en faisant autre chose. Cela peut générer des problèmes de comportement si le chien associe votre "non" au retrait de ce qu'il désire ou dont il a besoin. 

Attention donc à ce que les besoins de votre chien soient satisfaits avant de le gronder quand il fait une bêtise, peut-être n'a t-il pas trouvé d'alternative !

 

Pour conclure, vous pouvez utiliser le "non" si cela vous vient naturellement mais le chien ne pourra pas l'associer à une commande précise si le mot est dit dans des contextes complètements différents et sans liens. Le "non" seul, n'a pas d'intérêt à partir du moment où vous avez appris à votre chien des commandes claires : laisses, donnes, viens, prends, etc. Pensez donc à toujours lui indiquer des alternatives, que vous lui aurez apprises en amont, pour qu'il puisse intellectualiser ses actions et, à terme, trouver les bonnes solutions. Cela permettra à votre chien de savoir que vous n'êtes pas là pour le priver de ce qu'il veut et vous permettra d'être plus tranquille, moins sur le qui-vive, et renforcera votre confiance mutuelle !

 

Comment caresser un chien inconnu ?

13/12/2022

Comment caresser un chien inconnu ?

Même si vous avez l'impression que le chien qui marche tranquillement en face de vous ne ferait pas de mal à une mouche, qu'il à l'air tout doux et tout gentil, cela ne veut pas dire qu'il acceptera qu'un total inconnu vienne le toucher sans prévenir !

 

Certains chiens sont plus sensibles que d'autres, le fait de prendre contact directement, de rentrer dans leur bulle, peut provoquer des réactions agressives par peur ou par surprise. Vous ne connaissez pas la vie du chien ni son caractère, évitez donc de rentrer dans les préjugés d'apparences et de races. Un labrador peut avoir une réaction dangereuse et, à l'inverse, un rottweiler peut être très content qu'on lui propose des caresses gratuites.

 

Il est donc très important de demander l'accord du propriétaire si vous voulez caresser son chien ! C'est lui qui le connait le mieux et qui saura vous dire si vous pouvez ou non prendre contact. Et ce n'est pas parce qu'un jour il vous a dit oui que son chien sera toujours enclin à accepter la caresse d'un inconnu, ni lui à prendre de son temps pour un inconnu !

 

Si le propriétaire accepte, faites en sorte de vous présenter convenablement au chien. Vous pourrez le caresser une fois qu'il vous a vu et senti, évitez d'arriver par le haut, ce qui risque de le mettre mal à l'aise, mais tendez lui tranquillement la main pour qu'il puisse prendre votre odeur. Si, quand vous approchez davantage votre main, il n'a pas de mouvements de reculs ou vient vers vous, vous pouvez le caresser. S'il refuse votre contact ou qu'il se détourne, laissez-le tranquille ! Comme nous, certains chiens ne sont pas à l'aise avec les personnes qu'ils ne connaissent pas. 

 

Si le propriétaire n'accepte pas, n'insistez pas ! Il a une bonne raison de vous dire non, même si son chien semble être le plus gentil du monde !

Ne portez pas votre chien !

07/10/2022

Ne portez pas votre chien !

Le fait de porter votre chien (à chaque croisement avec un autre chien par exemple) va lui indiquer qu'il y a un danger et qu'il n'est pas capable de gérer la situation, qu'il a donc besoin d'être mis en sécurité. Cela peut créer des troubles du comportement car votre chien n'aura pas appris à gérer une situation banale et pourrait se montrer agressif. En le portant, vous lui apprenez à se méfier de ce qui l'entoure, il ne pourra pas avoir confiance en lui et cela peut le rendre anxieux de l'extérieur.


De plus, lorsque le chien est porté, c'est souvent parce que vous avez peur qu'il se passe quelque chose, cette peur se transmet au chien, ce qui ne fait qu'aggraver la situation. C'est le meilleur moyen pour qu'il se passe effectivement quelque chose !


Laissez votre chien vivre sa vie de chien : croiser d'autres chiens, des enfants, aller dans la boue, dans l'eau... Il en a besoin pour s'épanouir pleinement et vivre sans peurs. Même s'il est petit ou chiot, il est capable d'interagir avec des chiens plus gros que lui (à conditions que ceux-ci soit équilibrés, cela va de soi) et de marcher sur ses pattes ! Ayez confiance en votre chien, il ne s'en portera que mieux !


Bien sûr vous pouvez le porter occasionnellement si besoin, l'idée est de ne pas le porter automatiquement dans un contexte donné. Si votre chiot est fatigué, vous pouvez évidemment le prendre dans vos bras le temps qu'il se repose.

 

Si votre chien a déjà pris l'habitude d'être pris dans les bras à chaque fois qu'il rencontre une difficulté et qu'il a maintenant des comportements gênants, n'hésitez pas à faire appel à un.e éducateur.trice comportementaliste afin de régler le problème. Rien n'est trop tard avec les chiens, c'est ça qui est génial !

Rappelez-le pour rien !

30/09/2022

Rappelez-le pour rien !

Cela n'est pas instinctif mais le fait de rappeler votre compagnon canin sans raison peut améliorer grandement votre rappel !
En effet, si celui-ci a compris que quand il était rappelé c'était pour rentrer à la maison ou arrêter de jouer avec les copains, il sera de plus en plus réticent à vous écouter.


Pour inverser la tendance, faites en sorte que le fait de revenir soit quelque chose de positif, avec un jeu, une friandise, une caresse à la clé.

Évaluer toujours le niveau de distractions de votre environnement et demandez-vous si votre chien est capable de revenir. S'il n'en est pas capable, c'est sûrement encore trop compliqué pour lui. Dans ce cas, vous aurez à retravailler avec des distractions moins hautes et y aller progressivement.

Plus le chien répond bien à une commande, plus les prochaines seront faciles, surtout s'il est récompensé. A l'inverse, plus il y aura de fautes ou de demande dans le vent, moins votre commande aura d'impact. Faites donc en sorte d'aller au bout de ce que vous demandez, quitte à ce que cela prenne du temps, afin d'être le plus précis et cohérent possible. Cela permettra à votre chien d'être lui-même de plus en plus précis et attentif.


Pensez à le rappeler parfois quand il n'y a rien autour, pour que cela soit plus simple pour votre toutou et qu'il comprenne l'intérêt de l'action, sans qu'il ne perde quelque chose en retour (sa balade, le jeu avec les copains, la liberté,...). De plus, cela le met dans une dynamique d'entrainement, et peut permettre à ce qu'il soit plus attentif à ce que vous pourriez lui dire. En parallèle, vous pouvez lui indiquer que c'est bien lorsqu'il cherche votre contact en balade, pour renforcer l'attention qu'il vous porte.

 

Pour résumer, rappelez votre chien quand il est capable d'écouter, travaillez tous les jours un petit peu même s'il n'y a pas besoin de le rappeler et surtout, amusez-vous !

Commencez petit

21/09/2022

Commencez petit

Allez-y petit à petit, d'abord dans un environnement calme puis augmentez la difficulté quand vous voyez qu'il a bien compris l'exercice. Pour complexifier les exercices, vous pouvez par exemple sortir dans le jardin, vous éloigner de votre chien ou bien faire en sorte que l'ordre tienne plus longtemps dans la durée.

 

Pour vous faciliter les choses, pensez à récompenser votre chien lorsqu'il réussi l'exercice ! Cela peut-être une récompense alimentaire (friandises, croquettes, morceaux de fromage), un jeu (lancer une balle, jouer à la corde) ou bien simplement lui dire d'un ton enjoué que c'est bien ! Essayer de récompenser votre chien avec ce dont il a envie au moment de l'exercice. 


Prenez le temps qu'il faut, certains chiens ont besoin de plus de temps de réflexion que d'autres, soyez à son écoute pour ajuster les difficultés au mieux. L'apprentissage en sera bien plus solide. 🕒💪
Si vous voyez que votre chien ne comprend pas, n'hésitez pas à revenir à l'étape précédente pour qu'il puisse réaliser l'exercice et ne pas finir sur un échec. Finir sur un exercice réussi permet au chien de prendre confiance en lui et lui donne envie de recommencer.

Faites donc votre maximum pour que votre chien prenne du plaisir dans l'apprentissage et/ou le renforcement d'une commande !


Ce conseil s'applique sur les commandes de base (assis, couché, rappel, marche en laisse) mais aussi sur des comportements plus gênants comme des problèmes de gestion de la solitude ou de réactivité. Dans ces cas, il faut essayer de déterminer les moments où votre chien ne peut plus gérer ses émotions et faire en sorte de ne pas dépasser cette limite pour le garder dans un état d'esprit capable d'apprendre. Cela implique d'avoir une bonne compréhension du langage canin afin de pouvoir anticiper les actions de votre chien, n'hésitez pas à vous faire suivre par un.e professionnel.le du domaine canin pour vous aider.

Et surtout, amusez-vous !

Suivez-moi sur les réseaux sociaux :

éducatrice comportementaliste canine

éducatrice comportementaliste canine

N° SIRET : 91206213000014

Sur Bruges, Le Bouscat, Blanquefort, Eysines, Bordeaux Nord et les alentours.

N° SIRET : 91206213000014

Sur Bruges, Le Bouscat, Blanquefort, Eysines, Bordeaux Nord et les alentours.

Membre du réseau Vox Animae, regroupant des professionnels du domaine animalier engagés dans le respect de la relation entre l’animal et l'humain et adhérant à leur code de valeurs.

Membre de la Team Cap Dog, groupement d'éducateurs canins professionnels appliquant des méthodes positives et respectueuses du chien.

Formée par Paule Lafon du Domaine des Animaux.

Membre de la Team Cap Dog, groupement d'éducateurs canins professionnels appliquant des méthodes positives et respectueuses du chien.

Membre du réseau Vox Animae, regroupant des professionnels du domaine animalier engagés dans le respect de la relation entre l’animal et l'humain et adhérant à leur code de valeurs.

Membre certifiée du réseau MFEC, regroupant les éducateurs canins francophones travaillant avec des méthodes bienveillantes et respectueuses du bien-être animal.

Membre certifiée du réseau MFEC, regroupant les éducateurs canins francophones travaillant avec des méthodes bienveillantes et respectueuses du bien-être animal.